Résultats de votre recherche :

    15 novembre 2022

    Étude d’extrait d’Andromaque [I,2], Racine

    Étude d’extrait d’Andromaque [I,2], Racine
    📌
    L’extrait étudié en lecture linéaire se trouve délimité de cette façon : I, 2, v. 197 « Je songe quelle était autrefois cette ville » jusqu’au v.212 « Nous excitaient au meurtre, et confondaient nos coups. ».

    Cette fois-ci, découvrez l'analyse linéaire de la scène 2 du premier acte d'Andromaque, célèbre pièce de théâtre composée par Racine au XVIIe siècle. L'étude d'extrait se concentre sur chaque vers l'un après l'autre, alors, si vous réutilisez ce document, n'hésitez pas à regrouper les idées pour éviter les répétitions.

    Je songe quelle était autrefois cette ville
    Si superbe en rempart, en héros si fertile,
    Maîtresse de l'Asie ; et je regarde enfin
    Quel fut le sort de Troie et quel est son destin.
    Je ne vois que des tours que la cendre a couverte
    Un fleuve teint de sang, des campagnes désertes,
    Un enfant dans les fers ; et je ne puis songer
    Que Troie en cet état aspire à se venger.
    Ah ! Si du fils d'Hector la perte était jurée,
    Pourquoi d'un an entier l'avons-nous différée ?
    Dans le sein de Priam n'a-t-on pas pu l'immoler ?
    Sous tant de morts, sous Troie il fallait l'accabler.
    Tout était juste alors : la vieillesse et l'enfance
    En vain sur leur faiblesse appuyaient leur défense ;
    La victoire et la nuit, plus cruelles que nous,
    Nous excitaient au meurtre, et confondaient nos coups.

    Acte I,2, Andromaque, Racine

    Introduction à l’étude d’extrait d'Andromaque

    Andromaque est l’une des œuvres phares de Racine. Parue en 1667, cette tragédie connaît un fort succès et lui permet de se faire reconnaître. L’histoire est une réécriture de la légende troyenne de Virgile et raconte l’histoire d’un triangle amoureux insatisfait. Dans l’extrait sélectionné, nous nous trouvons au tout début de la pièce. Le dramaturge contextualise encore l’action.

    La première scène de ce premier acte raconte comment Oreste retrouve son ami Pylade et lui confie une mission : il doit réclamer la mort d’Astyanax. Oreste dévoile également son projet personnel. En effet, il aime profondément Hermione et souhaite l’enlever. Dans cette seconde scène, objet de notre étude, Oreste explique à Pyrrhus la requête des Grecs et Pyrrhus ne la reçoit pas favorablement. Il ne souhaite pas tuer Astyanax, fils d'Hermione et d'Hector, même si son père a été son ennemi. Il estime qu'un enfant n'est pas un danger et va le démontrer dans cette scène. Il tient donc un discours délibératif pour prouver qu’Astyanax n’est pas un danger.

    // lastname: Racine // firstname : // title: Andromaque