Résultats de votre recherche :

    28 septembre 2021

    Une âme d'enfant : des rêves plus grands

    Une âme d'enfant : des rêves plus grands

    Une âme d'enfant : des rêves plus grands constitue le sixième recueil de poésie de Karim Bellil. Il n'en est donc pas à son coup d'essai et saura transmettre à ses lecteurs l'amour des enfants par l'horreur de la maltraitance. Ses poèmes sont presque un manifeste contre la violence et une lutte pour le bien-être de l'enfance trop souvent ignoré ou laissé aux seuls "bons soins" des parents. Je tiens à remercier l'auteur pour la gentillesse avec laquelle il m'a proposé son œuvre et pour la patience dont il a fait preuve. Il faut le rappeler : le poète est un troubadour au cœur plein de tendresse.

    Une âme d'enfant : des rêves plus grands en quelques mots

    À travers différentes sections, l'auteur va explorer l'âme des enfants violentés et l'incompréhension lorsqu'on lui offre un peu d'amour. Il raconte également le soulagement à travers la poésie pour l'enfant devenu grand et l'espoir d'aider, à travers l'écriture de ses recueils, d'autres personnes qui s'identifieront au parcours exploré ou qui seront touchés par ses écrits.

    Il s'agit d'une œuvre de dénonciation des violences et de reconnaissances envers les mains tendues. C'est avant tout un hommage envers les enfants du monde entier qui manquent d'un parent aimant et d'une figure protectrice. Il rappelle également que la vie ne s'arrête pas à l'enfance, mais qu'elle constitue les fondations sur lesquelles l'adulte construit son avenir.

    Une âme d'enfant blessée dans un corps d'adulte

    Karim Bellil est l'auteur d'un recueil de poésie au nom évoquant l'enfance et la douceur des rêves. Toutefois, c'est un sujet bien plus délicat qu'il aborde. En effet, il raconte à travers ses poèmes la douleur d'un petit garçon n'ayant pas reçu l'amour de sa mère, seulement les coups des sanctions et de la maltraitance. Ce petit garçon aux rêves plus grands est en réalité un homme encore en construction, cherchant son chemin malgré un parcours chaotique marqué par le sceau de la violence.

    Il évoque tour à tour les souvenirs d'un enfant qui vit le présent, la perte d'un père absent et d'un beau-père choisi pour l'argent, ainsi que les rêves de poète d'un petit garçon qui s'évade à travers un mode d'écriture ayant de moins en moins de succès de nos jours. Sa poésie est une écriture de l'intime et le lecteur s'invite dans l'histoire du poète et de celle des petites personnes qui n'ont pas reçu l'amour qu'elles auraient dû recevoir.

    C'est un retour sur la perception de la maternité dans la société, elle qui ne peut être malveillante d'après tous puisque nous parlons depuis la nuit des temps de l'instinct maternel. Dans ce recueil de poésie, Karim Bellil rappelle que l'instinct maternel n'est pas inné et qu'il ne s'agit pas d'une généralité, tout comme ce que nous appelons le sixième sens. Toutefois pour donner un peu d'espoir là où il y en a parfois peu, rappelons qu'aujourd'hui nous savons que la maternité s'apprend, tout comme la paternité, pour ceux qui le veulent évidemment.

    Le traumatisme de l'enfance fait place à la reconstruction par la passion

    Ce recueil raconte les voix des enfants délaissés, violentés et ignorés dans leurs familles, mais il explore également les rêves d'un enfant devenu grand qui tente de se reconstruire à travers les mots. Ce recueil est donc probablement une séance de thérapie par l'appropriation et le partage d'un vécu. Il continue son chemin en écrivant à Arielle Adda, psychologue pour enfants et adultes, travaillant notamment sur l'émotivité accrue. L'auteur lui dédie d'ailleurs une partie de son recueil, lui qui a trouvé en cette femme une fée soulageant les maux des enfants.

    Alors, malgré tout ce qu'il semble avoir traversé, le poète reconnaît quelques bonnes personnes, des âmes tendres qui aiment sa poésie et qui l'accompagnent le long de son chemin de croix. Il se souvient notamment d'une femme qui s'apprêtait à affronter la mort et qui attendait patiemment sa poésie, les mots d'Arielle Adda qui l'accompagnent et qui le soulage au quotidien, le père Noël qui n'est jamais loin et qui s'ennuie une grande partie de l'année. C'est donc un recueil qui remercie et accuse, tout en rappelant que l'enfant n'oublie pas ce qu'il a traversé et que les traumatismes ne disparaissent pas à la majorité.

    Citations

    Certaines mères n'ont pas la place pour un enfant
    S'aimer elles-mêmes leur demande tant de temps
    En société, il est recommandé de faire semblant
    Leur image plus essentielle que les sentiments
    "La princesse au pain au chocolat"
    Chères mères, à force de brutaliser vos enfants,
    Vous les perdez un jour définitivement.
    Ne rêvez pas qu'ils oublient en s'endormant
    Ou que leur traumatisme passera en pleurant.
    "Quand je serai grand"
    Tu es la poésie qui subsiste en moi
    Aujourd'hui ton cœur ne bat presque plus
    Tu es mon plus beau rêve déçu
    Pour toi, j'ai protesté dans la rue"
    "Mais qui es-tu ?"

    Si ce livre vous intéresse :

    Sinon…

    La familia grande de Camille Kouchner - Culture Livresque
    Les romans à grand succès sont nombreux, mais ceux avec un message fort le sont moins. La familia grande de Camille Kouchner parvient à allier succès et engagement en évoquant la problématique de l’incestueux...
    Découvrez un autre type de récit sur la violence faite aux enfants avec La familia Grande de Camille Kouchner.
    // lastname: Bellil // firstname: Karim // title: Une âme d'enfant : des rêves plus grands