Résultats de votre recherche :

    21 janvier 2020

    A la Recherche du temps perdu en BD

    A la Recherche du temps perdu en BD

    Stephane Heuet propose depuis 1998 une adaptation de La Recherche de Proust. Je dois avouer n'avoir lu (pour le moment) que la partie intitulée Un amour de Swann. Cette lecture avait été un coup de foudre et c'est donc par le volume 4 de cette collection que j'entame mon ascension dans le monde de Proust.

    Note informative : nous parlerons ici uniquement du Tome 4 Volume 1 d'A la Recherche du Temps Perdu.

    Première de couverture A la recherche du temps perdu adapté par Stéphane Heuet

    Résumé

    Swann est un aristocrate, soigné et cultivé. Il a pourtant un vilain défaut : il aime tellement les femmes qu'une fois rencontré toutes celles de l'aristocratie, il préfère perdre en réputation que de se limiter à son entourage féminin. Oui mais voilà, Swann admire les femmes des tableaux mais est attiré par leur opposé, ce qui va le conduire dans un amour différent des autres...

    Lorsqu'il fait la rencontre d'Odette de Crécy, femme aux moeurs légères, il ne la trouve pas à son goût. Il se lie tout de même à elle et entre dans le "très sélect" petit noyau des Verdurin. Il se fait bien accueillir, il est apprécié, jusqu'à être lié à Odette au point d'être invité chez elle. C'est là, qu'un jour, il la voit telle la magnifique Zéphora qu'on voit dans la fresque de la chapelle Sixtine. A partir de là, il tombe éperdument amoureux, jusqu'à en perdre la tête, et pas seulement...

    Mon avis

    Si vous n'avez jamais lu ou réussi à lire La Recherche de Proust, je ne peux que vous conseiller la version de Stéphane Heuet dans cette bande-dessinée. Disons-le-nous : adapter un monument tel que celui-ci est un véritable défi et il est remporté avec brio. Proust m'avait fait sourire lorsque je l'ai lu, S. Heuet un peu moins, mais régale mes yeux d'un décor nouveau.

    Le texte de Proust est joliment mis en valeur, à la fois grâce aux images mais également grâce au découpage. Ce qui rend la lecture de Proust si difficile, ce sont ses légendaires phrases à rallonge. Pour tout vous dire, je craignais qu'une adaptation de ce roman se fasse uniquement par le biais des dialogues, enlevant toute la mélodie et l'ironie de l'écriture de Proust. Finalement, Stéphane Heuet est parvenu à rendre justice à cette oeuvre en espaçant les phrases, en les illustrant à l'aide de vignettes qui révèlent les mimiques des personnages.

    Si la BD reste principalement narrative, il faut tout de même parler des dessins. Ils sont très classiques avec un style de ligne clair. On appréciera les détails des décors et la poésie de certaines grandes illustrations (gardons les surprises pour ceux qui découvriront cette belle BD).

    En conclusion, c'est sans hésiter que j'achèterai les autres livres de la collection. C'est également un très bel objet à offrir, qui s'inscrit dans une tradition littéraire de manière plus actuelle. Pour ne plus se sentir coupable de ne pas avoir lu Proust, lisez la BD !


    Si le livre vous intéresse :

    Sinon...

    Lisez notre article sur une autre adaptation en BD : La guerre des boutons en BD