Résultats de votre recherche :

    7 janvier 2020

    Dix petits Nègres d'Agatha Christie

    Dix petits Nègres d'Agatha Christie

    Agatha Christie, ce n'est pas une inconnue, et pour cause ! Découvrir et redécouvrir ses romans policiers est un vrai plaisir, bien que ce soit aussi effrayant de génie. Pour le moment, c'est sur Dix petits Nègres que je marque un temps de pause.

    Résumé

    Dix personnages n’ont pas la conscience tranquille. Dix personnes se font offrir un voyage, sur une île lointaine, l’île du Nègre. C'est une île connue, belle et enviée, probablement achetée par des célébrités, fut un temps. Ils viennent tous pour des vacances et sont issus de milieux différents : un juge, une institutrice, un général, un médecin, un couple de serviteurs, etc.  Tous sont invités par un proche qu’ils n’ont pas revu depuis longtemps et qu’ils ont hâte de retrouver, mais tout ne se passe pas comme prévu. Arrivé sur l’île, la météo se gâte, ils se retrouvent coincés et condamnés… La comptine des dix petits nègres et les figurines disposées sur la table, disparaissant les unes après les autres, berceront leurs nuits pendant quelques jours.

    Mon avis

    Dix cadavres et un problème insoluble, voilà ce qu’ils trouveront sur l’île du Nègre.

    Pour être tout à fait honnête, les romans policiers, ce n’est vraiment pas mon fort. Cependant, lire un bon Agatha Christie, de temps en temps, me réconcilie toujours avec le genre. Lire Dix petits nègres me semblait évident, il m’intriguait, je le voulais mais n’avais pas le temps de le lire. Cette fois-ci, je m’y suis plongée, j’ai coulé dans le suspense, je me suis noyée dans le style et la construction, j’ai retrouvé vie à la fin de ce roman.

    Si on a un sens de la justice exacerbé, ce livre est fait pour vous ! Il faut punir des malfaiteurs, des tueurs, de vrais scélérats. Ces personnages sont coupables et ils ne regrettent pas vraiment leurs actions. Ils ont de quoi le regretter maintenant !

    Le style d’Agatha Christie est tellement maîtrisé ! C’est vraiment impressionnant. Le suspense est bien tenu, on visualise presque les personnages transpirer. On se pose des questions, on cherche qui est le coupable, et plus on se conforte dans une idée, plus la grande Agatha Christie referme les portes sur nos suppositions. Elle nous enlève toutes nos hypothèses, parfois avant qu’elles ne naissent, parfois celles qu’elle nous a intelligemment glisser dans la tête. Parce que tout son art est dans le fait de nous suggérer des choses pour les réfuter.

    A la fin, le crime semble parfait, mais le coupable est si fier qu’il ne peut pas s’empêcher de tout révéler. Là est la seule donnée illogique de ce roman. Pourquoi écrire une lettre pour se dénoncer alors qu’on commet un meurtre parfait ? Sans compter le fait qu’il… Ah non ! Il faudra lire le livre pour connaître la suite !

    Citations

    Une île, ça avait quelque chose de magique ; le mot seul frappait l'imagination. On perdait contact avec son univers quotidien - une île, c'était un monde en soi. Un monde dont on risquait parfois - qui sait ? - de ne jamais revenir.
    Dix petits Nègres s'en allèrent dîner.
    L'un d'eux s'étrangla et il n'en resta plus queNeuf.
    Neuf petits Nègres veillèrent très tard.
    L'un d'eux oublia de se réveiller et il n'en resta plus queHuit.
    […]
    Deux petits   s'assirent au soleil.
    L'un d'eux fut grillé et il n'en resta plus queUn.
    Un petit Nègre se trouva tout seul.
    Il alla se pendre et il n'en resta plus Aucun.

    Si ce livre vous intéresse :

    • Agatha CHRISTIE, Dix petits nègres, Edition du Masque, 2013, traduit par Gérard de Chergé
    • Mary HIGGINS CLARK , La nuit du renard, Livre de poche, 1997, traduit par Anne Damour