Résultats de votre recherche :

    28 janvier 2020

    Lettres du Père Noël - J.R.R. Tolkien

    Lettres du Père Noël - J.R.R. Tolkien

    Ce 16 janvier 2020, Christopher Tolkien nous a quitté à l'âge honorable de 95 ans. Troisième fils du célèbre J.R.R. Tolkien, il fut son exécuteur littéraire et a veillé à ce que l'oeuvre de son père soit publiée et transmise. En cette occasion, nous vous proposons de découvrir un ouvrage encore trop confidentiel : les Lettres du Père Noël.

    Le propos des Lettres du Père Noël

    Je t’ai entendu demander à ton papa à quoi je ressemblais et où je vivais. J’ai fait pour toi un dessin me représentant, et un autre de ma maison. (lettre de 1920, à Jon)

    Ce recueil regroupe toutes les lettres du Père Noël aux enfants Tolkien, de 1920 à 1943 sans exception, mais ne présente pas celles des enfants (évidemment, puisqu'elles sont en possession du Père Noël, au Pôle Nord). Elles racontent le quotidien, surtout à l’approche du 25 décembre, du vieil homme vêtu de rouge : chaque année est l’occasion pour les enfants de découvrir la dernière bêtise de Karhu, L'Ours du Pôle Nord, et plus tard de ses neveux, qui en voulant aider le Père Noël, manque de tout faire annuler, en déclenchant par exemple une immense explosion de feux d’artifice en 1926. Certaines lettres sont longues et développent un véritable conte, comme celle de 1932, retraçant l’attaque des Gobelins venus s’emparer des réserves de jouets, les défenses mise en place par le Père Noël, l’attitude héroïque de Karhu, etc.

    L’intérêt des Lettres du Père Noël

    Tendresse paternelle

    Le premier est la tendresse qui s'en dégage. On peut sentir à travers les récits et les détails des illustrations que Tolkien a mis beaucoup d’application et de plaisir pour rendre cet univers le plus vraisemblable et le plus esthétiquement beau possible. Chaque lettre ressemble à un cadeau supplémentaire et soigneusement travaillé. Leur reproduction métamorphose le livre en « beau livre »; et permet également de pouvoir les lire directement en anglais. Cette application permet également de découvrir Tolkien sous un autre jour, celui d’un père aimant qui cherche à faire plaisir à ses enfants, à les émerveiller tout en répondant à leur curiosité, jusqu’à rendre le facteur complice. Ce qui est d'autant plus touchant est le fait de voir grandir les enfants au fil des lettres, à travers les commentaires du Père Noël et les rappels du monde réel.

    Un très joyeux Noël ! Je suppose que tu vas suspendre ton bas encore une fois : je l’espère car j’ai encore quelques petites choses pour toi. Après quoi je devrai dire « au revoir », plus ou moins : mais je ne t’oublierai pas. Nous conservons toujours les numéros de nos vieux amis et leurs lettres ; et plus tard nous espérons revenir quand ils sont grands et quand ils ont leur propre maison et des enfants. (lettre de 1943, à Priscilla)

    L’intertexte : la Terre du Milieu

    Le deuxième intérêt est celui de l'intertexte. En effet, pour le lecteur quelque peu familier de Tolkien, la Terre du Milieu n'est jamais bien loin. Nombreux sont les critiques à avoir souligné la potentialité des Lettres à être une genèse, un laboratoire, de la Terre du Milieu. Les batailles entre le Père Noël et les Gobelins rappellent les nombreuses batailles de la saga du Seigneur des anneaux, le nom de l'elfe secrétaire du Père Noël, Ilbereth évoque celui d’Elbereth (une des divinités elfiques). Les alphabets arctique et elfique annoncent l’invention de ceux de la Terre du Milieu, enfin les Ours Karhu, Paksu et Valkutukka évoquent par le caractère jovial et maladroit Pippin et Merry, deux des compagnons de Frodon, le personnage principal du Seigneur des anneaux, etc.

    Pour quel public ?

    Le public visé qui semble le plus évident est les enfants pour deux raisons : la première est l’ancrage de la figure du Père Noël dans le monde de l’enfance, la seconde est le fait que Tolkien a écrit ses lettres pour ses enfants. Cependant, le public adulte n'est pas à négliger : il peut s’agir de parents offrant ce recueil à leurs enfants, devant le lire aux plus petits, d’adultes curieux ou qui aurait conservé son âme d’enfant, ou encore les fans de Tolkien qui peuvent découvrir une autre facette de cet auteur à travers ce recueil.


    Si vous êtes tenté...