Résultats de votre recherche :

    1 mars 2022

    Le Roman d'Apollonius de Tyr

    Le Roman d'Apollonius de Tyr

    Le roman d’Apollonius de Tyr est un roman médiéval aux origines antiques. Riche en rebondissements, il s'agit d'un roman court qui permet de se plonger facilement dans l’univers de la littérature médiévale. Dans cet article, nous parlerons principalement de la version du manuscrit de Vienne.

    Résumé détaillé de l’intrigue d’Apollonius de Tyr

    Le roman d’Apollonius de Tyr est un ouvrage court mais riche narrativement parlant. Vous retrouverez ici un déroulé des événements principaux pour comprendre la trame principale. Et comme vous le verrez, il s’y passe beaucoup de choses !

    Les débuts d’Apollonius de Tyr

    L’histoire d’Apollonius se déroule du côté du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient et de l’Afrique. Loin donc des contrées bretonnes et anglaises servant de cadre aux légendes arthuriennes bien plus connues. Notre récit s’ouvre avec Apollonius, prince devenu orphelin à l’âge de 7 ans lorsque ses parents, le roi Tobie et la reine Sarah du royaume d’Antioche, décèdent. Le jeune Apollonius est alors envoyé à Tarse pour achever son éducation chevaleresque.

    Pendant ce temps, Antiochius, le régent se comporte en vrai tyran. Alors que son épouse décède, il se marie avec sa fille (qui restera sans nom) en cachette. Pour repousser tous les prétendants, Antiochus leur soumet une devinette en grecque. S’ils trouvent la bonne réponse, ils pourront épouser la princesse. Sinon ils seront décapités. Ramené à Antioche, Apollonius se voit contraint de répondre à la devinette. Malheureusement pour lui, il la résout et dévoile l’inceste du régent. Furieux, ce dernier met la tête à prix du jeune héritier.

    À partir de ce moment, le long voyage (ou la fuite plutôt) d’Apollonius commence. Passant de pays en pays, il aide différentes personnes qui croisent son chemin. Jusqu’à sa rencontre avec le roi Archestrate. Ce dernier l’invite au palais et ce qui devait arriva : la princesse tombe follement amoureuse d’Apollonius (qui se fait alors passer pour en naufrager). Le mariage est célébré après plusieurs péripéties que vous aurez le plaisir de découvrir lors de votre lecture.

    L’ajout de manuscrit de Vienne

    Alors que l’épouse d’Apollonius est enceinte de huit mois, un bateau en provenance de Tyr arrive chez le roi Archestrate apportant une grande nouvelle : Antiochus est mort et Apollonius est attendu par son peuple pour reprendre son trône. L’épouse accouche sur le navire et semble succomber. L’équipage la met alors à l’eau dans un cercueil avec de l’or. Le cercueil finit par s’échouer sur une plage aux pieds d’un homme nommée Crémon qui adopte la survivante et la place sous la protection du temple de Diane.

    Le retour d’Apollonius à Antioche

    Pendant ce temps, Apollonius arrive enfin à Antiochus et place son nouveau-né (une fille nommée Tarsienne) sous la protection de deux de ses connaissances, Denise et Strangulion, et la met en nourrice chez Licoride. Dans le royaume voisin, Gontacle, le frère d’Antioche, décide de lever une armée pour renverser Apollonius et reprendre le trône qu'il dit lui revenir de droit. Suite à de multiples manœuvres stratégiques, le siège sur la ville d’Antioche est proclamé et dure dix ans.

    Tarsienne de son côté mène une vie paisible jusqu’à ce que la jalousie de Strangulion vienne frapper. Il ne supporte pas que la population trouve Tarsienne plus belle que sa propre fille. Et telle la belle-mère de Blanche-Neige, il charge un de ses hommes de décapiter la jeune fille. Mais coup de chance, cette dernière se fait enlever par des Sarrasins et évite ainsi de peu la décapitation… Pour être vendue comme esclave à Palarne. À peu près tout le monde au château de son acheteur, le roi Athénagoras, veut coucher avec elle mais ses origines princières la sauvent du déshonneur… Jusqu’à ce qu’elle soit envoyée gagner de l’argent dans un bordel ! Mais, comme cette jeune femme a vraiment beaucoup de chance, elle parvient à gagner de l’argent en jouant de la harpe à en faire pleurer tous les clients et conserve ainsi son honneur.

    Revenons à Apollonius qui après le siège décide d’aller retrouver sa fille. Denise et Strangulion l’informe du (faux) décès de Tarsienne. Le père endeuillé et fou de douleur se jette à la mer. Mais, grâce à la magie du scénario, une tempête se déclenche à ce moment précis et dépose notre héros à Palarme. Père et fille parviennent à se retrouver et le roi Athénagoras demande la main de Tarsienne (ce qu’Apollonius accepte). Vous vous souvenez de l’épouse d’Apollonius recueillie par le temple de Diane ? Et bien ce dernier la retrouve grâce à une vision et offre à tout le monde une fin heureuse (sauf pour Strangulion et sa famille qui sont lapidés et jetés au bûcher).

    Othello de Shakespeare - Culture Livresque
    Ce n’est pas étonnant de voir de grands auteurs comme Alexandre Dumas et Victor Hugo inspirés par une telle pièce. La représentation d’Othello à laquelle ils avaient assisté bouleversait les...

    La translatio studii : entre transmission et traduction

    Le roman d’Apollonius de Tyr est resté célèbre jusqu’aux XVIIe-XVIIIe siècles. La critique connaît 114 manuscrits. Il est aujourd’hui considéré comme un roman antique c’est-à-dire une histoire héritée de l’Antiquité. Pour que ce genre de roman soit accessible au public médiéval, il a fallu mettre en œuvre le concept de la translatio studii.

    Ici la translation désigne le transfert d’un texte d’une langue, d’une époque et d’une aire géographique vers d’autres. Ce procédé doit permettre de faire comprendre le texte originel au public contemporain. Ainsi dans notre cas, l’histoire d’Apollonius est traduite du latin en langue vernaculaire (le français, l’italien…). Des éléments médiévaux sont introduits dans la traduction pour permettre aux lecteurs-auditeurs de mieux comprendre les événements antiques. Par exemple, Apollonius est désigné comme le "roi" de Tyr alors que cette ville était une cité libre et autonome ne connaissant pas le concept de roi. Et cette histoire ancrée dans l’Orient revient par sa transmission en Occident.

    Entre les différents choix de traduction, les erreurs des copistes, les libertés prisent avec le texte servant à la copie, Le roman d’Apollonius de Tyr n’échappe pas au fait qu’il n’existe pas une seule et même version de l’histoire. Même si l’ensemble reste plutôt homogène. En effet, la traduction médiévale ne relève pas de celle que nous connaissons aujourd’hui : le but n’est pas de traduire sans trahir le texte mais de conserver l’idée générale et de l’arranger pour que cela plaise au lecteur. Il s’agit peut-être plus d’une réécriture que d’une traduction au sens moderne. Cependant, le manuscrit conservé à Vienne apporte de grandes modifications, notamment au début et sur le siège d’Antioche.

    Histoire d’un voyage faict en la terre du Brésil de Jean de Léry
    Voyageons de l’autre côté de l’océan et dans l’Histoire : direction le Brésil du XVIe siècle ; voici Histoire d’un voyage faict en la terre du Brésil de Jean de Léry écrit en 1578...

    Les motifs littéraires dans Le roman d’Apollonius de Tyr

    Apollonius de Tyr présente plusieurs thèmes, figures et motifs narratifs (la combinaison d’un thème et d’une figure) récurrents dans les textes médiévaux en peu de pages. C’est pourquoi, il nous semble que ce roman est une bonne entrée aux romans médiévaux pour quiconque voudrait s’y essayer sans avoir à affronter le cycle du Graal ou les aventures de Tristan et Iseult.

    Voici quelques-unes de ses récurrences :

    • la figure de l'énigme, qui nous fait immédiatement penser à celle d’Oedipe, permet de déclencher le long voyage d’Apollonius et d’y mettre un terme en reconnaissant sa fille à travers sa série de devinettes. Il est à noter que la devinette en elle-même n’apparaît presque pas dans les différentes versions ;
    • le thème de l’inceste (pensons de nouveau à Oedipe) permet souvent de lancer la narration, comme ici, ou va orienter le parcours du héros découvrant la vérité ;
    • le motif de la tempête maritime qui conduit le héros sur une terre inconnue est bien connu à travers toute la littérature depuis Ulysse. Il permet deux choses : faire avancer l’histoire tout d’abord et offrir à l’auteur un espace pour déployer tout son génie dans la narration de cette effroyable tempête. Ce motif va souvent de pair avec celui de la fausse morte jetée à l’eau permettant un dernier rebondissement lors des retrouvailles ;
    • le déguisement du héros en homme misérable pour ne pas être reconnu tout de suite est également récurrent (pensons à Tristan qui se déguise en lépreux). Il permet de confondre les personnages faisant du tort au héros et de rétablir la vérité et la justice.

    Citations

    Et après le souper se coucha avec sa fille et en usa comme de sa maîtresse. Et il la maintint très longtemps dans cette situation, si bien qu’elle se mit à prendre de l’embonpoint et qu’elle devint une très belle femme, et jamais les barons ne s’aperçurent de ce qu’il en était. Si bien que plusieurs princes bien nés la firent demander en mariage. Et quand Antiochus se rendit compte qu’il ne serait jamais tranquille s’il ne la mariait pas, il fit une devinette en grec, telle qu’il fallait être bien savant pour savoir la lire. Et il fut proclamé que celui qui saurait la lire aurait la demoiselle pour femme et que celui qui échouerait aurait la tête coupée et accrochée à la porte de la tour. Une bonne cinquantaine de chevaliers se présentèrent, qui tous  échouèrent et eurent la tête coupée.
    Alors il appela les ouvriers qui étaient là et il leur fit faire un coffre bien poli ; ils le doublèrent entièrement de plomb, le calfatèrent avec du ciment, et le corps de la dame y fut déposé. Apollonius mit vingt besants d’or près de sa tête ainsi qu’une lettre […].
    Cela fait, le roi Apollonius prit congé de tous les habitants du pays, se mit en mer et dit que, maintenant que son royaume était libéré, il voulait aller voir sa chère fille Tarsienne. Ils eurent bon vent et ils arrivèrent à Tarse. Le visage dissimulé et la tête baissée, avec une masse énorme de barbe et de cheveux, afin qu’on ne le reconnût pas hideux comme il l’était, il vint à la maison de Strangulion, son hôte.

    Si ce livre vous intéresse :
    Sinon...
    Analyser le Roman de Renart - Culture Livresque
    Le roman de Renart est un ensemble de textes parodiques et satiriques des XIIeet XIIe siècles narrant les aventures du goupil Renart au cœur d’une forêt remplie d’animaux anthropomorphes..
    // lastname: Anonyme // firstname: // title: Apollonius de tyr