Résultats de votre recherche :

    Définir et comprendre le schéma actantiel pour analyser un récit

    Définir et comprendre le schéma actantiel pour analyser un récit

    Pour comprendre le schéma actantiel, il faut commencer par le définir et en comprendre l'intérêt. Ce schéma bien connu des étudiants en lettres est la fusion par A. J. Greimas (célèbre linguiste et grammairien), de la Morphologie du conte établie par Propp et de la théorie de Souriau définie dans son livre Les Deux Cent Mille Situations Dramatiques.

    Le schéma actantiel sert à analyser les relations entre les personnages

    Le schéma actantiel sert à définir et comprendre les relations entre les personnages d’un récit et parfois pour le théâtre. Ce schéma, particulièrement intéressant dans le cadre d’une analyse de roman, de conte, de nouvelle, etc. permet de déterminer les rapports de force entre chaque personnage ou groupe de personnages.

    Ce schéma narratif est souvent utilisé pour décortiquer un conte puisque généralement, les personnages de conte ne bénéficient pas d’une épaisseur psychologique (on retirera de la liste les contes philosophiques notamment) et incarnent un type d’humains, un stéréotype. Cette construction du personnage limite ses paroles comme ses pensées. Ils ont souvent un type de comportement prédominant (tendresse pour les femmes, ingéniosité du Petit Poucet, désobéissance du Petit chaperon rouge, etc.). Ils ont des rôles sans posséder une identité et n’existent qu’en rapport avec l’histoire racontée. Il est donc intéressant de mieux comprendre le schéma actantiel afin de déterminer le rôle que chaque personnage a à jouer dans un conte ou un récit.

    En quelques mots, le schéma actantiel dégage plusieurs rôles : il y a tout d’abord un destinataire qui donne une mission au sujet. Le sujet doit ainsi atteindre un objet après avoir réalisé sa quête. Il est aidé ou empêché dans la progression de ses actions par les adjuvants et les opposants. Pour finir, à la réalisation de la quête, il y a une récompense (l’objet) qui profite à tous les destinataires.

    Petite histoire du livre (en Europe) - Culture Livresque
    Revenons aux fondements même de notre sujet de prédilections sur ce blog : le livre. Qu’est-ce que c’est ? Quel est son histoire ? Comment a-t-il évolué ? Voici une petite chronologie du livre, des philosophes barbus...

    Définir les missions de chaque personnage à partir du schéma actantiel

    Chaque personnage se voit donc attribuer une mission et un rôle à tenir dans le récit comme vu précédemment. Chaque personnage a donc ses caractéristiques dans le schéma actantiel. Il faut également tenir compte du fait que toutes les catégories peuvent ne pas être remplies. Il se peut également que l’objet de la quête soit un humain tout comme le destinateur, l’adjuvant ou l’opposant peut être une notion abstraite ou un objet. Décorticons le rôle de chacun.

    Schéma actantiel représentant les relations entre les personnages

    Les personnages et étapes du schéma actantiel :

    • Le destinateur : C’est le personnage qui donne une mission ou une quête au sujet. Le destinateur peut être un personnage, une chose, une force psychologique, une idée ou tout autre objet pouvant induire le sujet à réaliser une quête.
    • L’objet : C’est l’objet de la quête, la raison pour laquelle le sujet va réaliser différentes missions. L’objet peut être un objet réel ou d’abstrait (trésor, amour, etc.).
    • Le sujet : Il s’agit du sujet qui doit accomplir la quête confiée par le destinateur. En général, il s’agit du personnage principal de l’histoire.
    • La quête : La quête a été confiée par le destinateur pour obtenir un objet et/ou une récompense. La quête regroupe toutes les actions qui auront lieu.
    • Les adjuvants : Ils aident le sujet à accomplir sa quête. Ce sont souvent les personnages secondaires, mais cela peut être un objet, etc. aidant le sujet.
    • Les opposants : Les opposants viennent nuire à la réalisation de la quête du sujet. Il s’agit en général de personnages secondaires ou de freins physiques (un arbre tombé, etc.) à l’action.
    • Les destinataires : Il s’agit des personnages qui obtiennent un bénéfice à la fin de la quête. Ce ou ces personnages peuvent inclurent le sujet, le destinataire et les adjuvants du conte comme des personnages extérieurs.

    Utiliser les différents axes du schéma actantiel permet également de découvrir plusieurs objectifs qui ne transparaissent pas toujours au début de l'histoire. Par exemple, en se concentrant sur l'axe destinateur-destinataire permet de mieux comprendre les désirs et les valeurs des personnages. Cet axe permet également d'appréhender les enjeux de la quête et qui détient le pouvoir et/ou le savoir. Quant à l'axe adjuvant-opposant, il permet de déterminer les chances de réussite du sujet. Enfin, l'axe sujet-objet ou sujet-quête-objet va déterminer le récit et une partie des épreuves attendues sur le chemin.


    Pour poursuivre sa réflexion :

    Obtenir le fichier "Définir le schéma actantiel" de Culture Livresque au format .pdf

    Qu’est-ce que le genre narratif ? - Culture Livresque
    Le genre narratif est le plus répandu parmi les types de documents littéraires que l’on trouve dans nos librairies et nos bibliothèques. Cela vient du fait qu’il regroupe les romans, les nouvelles, les contes...
    Sinon, découvrez ce que nous entendons par "genre narratif" pour bien appliquer le schéma actantiel aux récits que vous étudiez :