Résultats de votre recherche :

    9 juin 2020

    Les carnets de Cerise, une BD touchante

    Les carnets de Cerise, une BD touchante

    Joris Chamblain et Aurélie Neyret sont les auteurs et illustrateurs de la série Les Carnets de Cerise. Elle est composée de cinq tomes qui se suivent autour d’un thème d’abord présent en filigrane : le deuil chez l’enfant. Chaque tome est construit de la même manière : Cerise rencontre un adulte qui semble avoir un secret, elle décide d’enquêter pour le percer et, grâce à son regard d’enfant, permet à de belles histoires de se révéler.

    Résumé

    Lors de la rédaction de cet article, nous nous sommes rendu compte que vous révéler l’intrigue serait dommage. Alors, pour vous mettre l’eau à la bouche, nous vous présentons la petite héroïne de l’histoire par ses propres mots :

    J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. J’adore écrire. Et j’adore lire des romans, des bd, des magazines un peu scientifiques... Ma maman m’a toujours dit que le vocabulaire était ma meilleure arme dans la vie. Avant je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Maintenant si. Lire, c’est découvrir, voyager, mais aussi apprendre le sens des mots et surtout apprendre à s’en servir. C’est très important pour comprendre les choses, et faire attention à ce qu’on vous dit. (Tome 1)

    Construction de la série

    On ne s’entend pas toujours, mais je l’aime quand même, c’est ma maman ! Un jour, j’écrirai un livre rien que pour elle, pour lui dire ce que je n’ai jamais vraiment réussi à lui dire : merci. (Tome 1)

    Les étapes de la narration se découpent entre chaque tome : le tome 1 met en scène les personnages et leurs relations, les décors et les enquêtes. Le tome 2 approfondit tout cela et pose l’énigme qui devra être résolue. A partir du tome 3, l’histoire s’accélère : Cerise entre au collège et la personne dont elle cherche à découvrir le secret nous permet d’en apprendre plus sur notre jeune héroïne. Enfin, les tomes 4 et 5 apportent la résolution de l’énigme par le rétablissement du dialogue entre elle et sa mère. Ces tomes rappellent qu’après chaque tempête le soleil revient. Le véritable sujet de cette série est donc le deuil chez l’enfant et la communication parent-enfant.

    Le petit bonus :

    Une double page à la fin de chaque tome est réservée au lecteur pour que celui-ci apporte sa pierre aux aventures de Cerise. Cette initiative est intéressante autant pour amener de jeunes lecteurs à s’exercer à l’écriture que pour essayer de renouer le dialogue avec les plus jeunes sur ce sujet difficile.

    Première page de couverture de Les carnets de Cerise Tome 1, Joris Chamblain

    Des illustrations aux tons enfantins et poétiques

    L’originalité de cette série, outre son sujet, est son visuel. Les BD sont construites sur l’alternance de pages des carnets de Cerise et de planches plus traditionnelles. Les pages des carnets racontent évidemment l’histoire du point de vue de Cerise, avec les mots d’une enfant de onze ans. Les détails de l’écriture manuscrite, des petits dessins, des photos, des plans ajoutés donnent envie de revenir les admirer - même si nous retrouvons les tâches d’encre de nos chers enfants...

    Le trait des dessins des planches est également magnifique. Les couleurs et leur travail sont particulièrement remarquables et donnent l’impression poétique que des toiles d’aquarelle s’animent sous nos yeux. Le choix des couleurs est presque bucolique. Ce sont des tons de couchés de soleils et de nuits d'étés. Les expressions sur les visages sont très prononcés, pas de doutes, vous saurez au visage des personnages ce qu'ils ressentent ! En cela, l'image accompagne et complète les paroles.

    Pour qui ?

    Il y a de tout petits mots comme ça qui ne sont pas faciles à dire, qui restent bloqués au fond de la gorge. Est-ce que ma maman aussi, elle a des mots qui refusent de sortir ?

    Parlons un peu des histoires : elles sont très touchantes et limpides. Nous n'avons pas affaire à des adolescents en pleine puberté, mais à des enfants qui se donnent les moyens de réaliser leurs rêves d'un jour. L'histoire est tout aussi innocente que les personnages et au trois-quarts de la bande dessinée, vous avez toujours ce petit point au cœur qui vous touche et vous émeut.

    Il s'agit vraiment d'une BD pour enfant ou adolescent, avec une histoire construite et bien pensée. Elle reste très agréable à lire pour un public adulte. Il ne faut pas croire : nous avons tous encore en nous une part d'enfant. Je pense qu'il s'agit du genre de bande dessinée qu'on peut lire avec ses enfants, qu'ils soient en primaire comme au collège, pour un beau moment de partage et d'émotion. N'oubliez pas, lire à un enfant petit est un moment de tendresse ; alors imaginez voir vos enfants vous lire une histoire à leur tour... Ou mieux, lire à deux, et pourquoi pas, discuter par la suite.

    Citations

    Nombreux sont celles et ceux qui me parlent des trésors que représentent mes toiles. Je pourrais devenir un homme riche. Mais ce que les gens ne comprennent pas, c’est que, riche, je le suis déjà. Je suis riche de toutes ces belles rencontres que j’ai faites durant ces derniers mois, riche du rire des enfants qui sont venus prêter main forte à tes deux amies et toi pour retaper le zoo, riche du cœur que tout le village a mis à l’ouvrage pour offrir à ce zoo une nouvelle vie. Et toute cette richesse, je te la dois. (Tome 1)
    “Ne fais pas la même erreur qu’Hector, car quand on enferme ce que l’on ressent tout au fond de soi, on fini par en devenir prisonnier. Parle, n’aie pas honte de ce que tu ressens, exprime tes doutes, tes peurs. Dis à ceux que tu aimes ce que tu as dans le cœur, ils te seront à jamais reconnaissants.” (Tome 2)
    “Je crois qu’il est temps que ces deux personnages se rencontrent. Je suis sûre qu’ils ont beaucoup de chose à se dire...” [les fiches personnages de  Cerise et de sa mère apparaissent, vides] Il va falloir que j’écrive cette histoire, maintenant.” (Tome 2)

    Si cette BD vous intéresse :