Résultats de votre recherche :

    19 octobre 2021

    Le château de Hurle de Diana Wynne Jones

    Le château de Hurle de Diana Wynne Jones

    Le château de Hurle est le premier tome d'une trilogie créée par Diana Wynne Jones. Ce roman de littérature jeunesse/jeune adulte a d'ailleurs inspiré Miyazaki "Le château ambulant", grande œuvre mondialement reconnue. C'est d'ailleurs une véritable chance de pouvoir aujourd'hui redécouvrir la trilogie du château de Hurle puisque ces romans n'étaient plus édités et presque introuvable jusqu'à peu.

    Résumé

    Sophie est l'aînée d'une famille recomposée tenant une boutique de chapeaux. Sa position de première de la fratrie l'empêche toutefois de réussir dans la vie. En effet, si ses deux sœurs décident de chercher la fortune, alors elle échouera inévitablement. C'est tout du moins ce que veut la coutume à Marché-aux-Copeaux.

    Se sachant condamnée à ne jamais réussir dans la vie, elle fait de son mieux pour se rendre utile et offrir à ses sœurs les meilleures perspectives d'avenir possible. Mais, à la mort de leur père à toutes, la belle-mère Fanny découvre les dettes laissées par cet homme qui a tenu la boutique des années durant. Alors, pour subvenir aux besoins de chacune des petites, elle leur trouve à toutes un apprentissage qui doit les mener vers la réussite. Ainsi, l'une sera pâtissière, l'autre apprendra la sorcellerie et découvrira la haute société et la dernière, Sophie, restera à la boutique de chapeaux dont elle héritera.

    Seulement, le destin de Sophie est amené à changer lorsque, un jour où elle se retrouvait dans la chapellerie pour vendre les chapeaux, une femme lui demande celui qui lui irait le mieux. Cette femme étrangement belle et noble, à qui Sophie répond nonchalamment, est en réalité l'affreuse sorcière des steppes que tout le monde craint. Elle souhaite se venger de Sophie sans qu'on ne sache très bien pourquoi et elle la vieillit de plus de 60 ans. Alors, Sophie s'en va, en quête d'une personne qui pourra la libérer de cette malédiction lancée de manière à ce qu'elle ne puisse dévoiler la réalité de sa situation à personne.

    Simplicité dans l’intrigue et dans la construction des personnages

    L’un des autres gros points qui fait penser à un conte plus qu’à un roman est la simplicité à laquelle répondent l’intrigue et la description des personnages. En effet, le caractère des personnages n’est pas détaillé, nous nous en tenons au strict nécessaire et l'entourage de Sophie est souvent bon ou mauvais. Sophie est une fille trop gentille, la belle-mère manipule ses filles par la gentillesse, Hurle est l’affreux mage qu’il faut éviter quand jeunesse se fait, etc.

    En ce qui concerne les décors et la construction du récit, ils restent très magiques du début jusqu’à la fin. On apprend qu’il existe différents mondes dont l’un semble être celui que nous connaissons tous, mais l’action se déroule dans un univers rempli de magie et de lois étranges. Il faut savoir également que toute l’action ou presque se déroule dans le château ambulant, celui qui effraie tous les villageois de Marché-aux-Copeaux.

    Les actions se suivent également à vive allure et toutes semblent garder Sophie prisonnière volontaire de ce château volant aussi noir que la suie. D’ailleurs, la simplicité des actions et leur succession rapide permettent d’accrocher encore un peu plus à la magie de cet univers et à l’originalité de l’histoire. Chaque personnage a son propre caractère et tous apprennent à vivre ensemble, Sophie se découvre à travers toutes les petites choses qui lui arrivent et les rencontres qu’elle fait.

    Analyse : Le livre de la Jungle de Rudyard Kipling - Culture Livresque
    Rudyard Kipling est un auteur à succès, il a même reçu le Prix Nobel en 1907. Il écrit principalement des histoires pour enfants. Dans Le Livre de la Jungle ainsi que Le second Livre de la Jungle...

    Un roman aux allures de conte : élément perturbateur et situation finale

    Ne nous y trompons pas, l’auteur de ce livre jeunesse et jeune adulte a bien écrit un roman. L’univers répond toutefois à de nombreux traits du conte, notamment sur le dénouement de l’histoire. En effet, la quête du héros de cette histoire, Sophie, est de retrouver sa jeunesse perdue. Pour cela, elle devait tout d’abord parvenir à partager avec quelqu’un son état. Malheureusement, la sorcière ne lui a pas facilité la tâche et c’est seulement lorsqu’elle aura compris que ses proches la reconnaissent et que ses compagnons de voyage, c’est-à-dire Hurle et Michael, sont au fait de sa situation, toute l’histoire peut se résoudre.

    Il ne reste plus qu’une chose à faire : se débarrasser du méchant pour résoudre également la quête secondaire : aider Hurle à se libérer de l’emprise de cette femme devenue mauvaise et ainsi, trouver le moyen de libérer Calcifer, le démon de feu attaché à Hurle. Il y a donc différentes quêtes qui s’entremêlent, mais cela tient au format du roman et au nombre de personnage. Toutefois, il suffit, comme dans un conte, d’un élément déclencheur pour résoudre tous les nœuds de l’histoire et parvenir à une situation finale heureuse pour tous.

    Les Rues murmurent de Julie Bouchonville - Culture Livresque
    Les Rues murmurent de Julie Bouchonville est une série de romans dont le premier tome se nomme “Sifflant, soufflant”, comme l’hiver et le sifflement perçant des mystères. Il s’agit d’un roman de fantaisie policier...

    Briser le conte en grandissant

    Toutefois, Sophie vient briser cette image trop noire et blanche en grandissant elle-même. Si elle se laisse bercer un temps par les contes qu’on lui raconte, il n’en est pas moins vrai qu’elle apprendra aussi à distinguer ce qui est vrai du faux. Ainsi, Hurle n’est pas si méchant que cela et a toujours fait preuve de gentillesse avec elle malgré son mauvais comportement, le démon du feu n’est pas si maléfique que cela et la belle-mère n’étaient pas ce qu’on disait toujours d’elle.

    Au cours de ce récit, Sophie parvient à laisser de côté les préjugés et apprend à devenir elle-même la seule maîtresse de ce qu’elle pense des personnages. Se faisant, elle brise les lois intransigeantes de cet univers trop codifié. En effet, Sophie est condamnée dès le début de l’histoire à n’être bonne à rien car, selon la coutume, le premier enfant d’une fratrie ne parviendra à rien si les autres enfants vont à la recherche de leur fortune. Grâce à sa capacité à briser le monde du conte, elle parvient à trouver autre chose que ce qui lui était promis. L’antre du démon devient la maison de bénédiction et elle comme ses sœurs auront une vie de fortune.

    Les aventures de Tom Sawyer de Mark Twain - Culture Livresque
    Le roman de Mark Twain considéré comme un chef-d’œuvre, est Les aventures de Huckleberry Finn. Pourtant, la plupart d’entre nous connaissons plus les aventures de Tom Sawyer que celles de...

    Citations

    Au pays d'Ingarie, où existaient réellement des choses telles que les bottes de sept lieuses et les capes d'invisibilité, il était malvenu d'être l'aînée d'une famille de trois. Chacun savait qu'il serait le premier à échouer - voire pire - si toute la fratrie tentait de faire fortune.
    Sophie conversait de plus en plus avec ses chapeaux au fil des semaines. Elle n'avait personne d'autre à qui parler.
    Sophie sombra pour de bon dans un profond sommeil, avec le distinct soupçon d'avoir à nouveau été enchantée, et peut-être grugée, bien que cela ne l'inquiétât pas particulièrement. Elle serait bientôt libérée du sort...

    Si ce livre vous intéresse :

    Sinon…

    Pepper & Carrot : une BD jeunesse libre de droit - Culture Livresque
    De temps en temps, des découvertes littéraires nous laissent sans voix. Cette fois-ci, c’est une BD libre de droit et en Open-Source que je veux vous présenter. La BD s’appelle Pepper & Carrot...
    Pour continuer avec une tout autre sorcière, découvrez la BD libre de droit Pepper & Carrot.
    // lastname: Wynne Jones // firstname: Diana // title: Le château de Hurle